Un total de 3 pages ont été trouvées avec le mot clé Enseignement.

« Trésor de nature et Géocaching »

Mener un projet autour du Géocaching avec des collégiens


image Logo_Ecologistes_Euziere.png (12.8kB)
L'association des Ecologistes de l'Euzière a toujours eu pour objectif premier de s'investir quotidiennement dans la sensibilisation et la vulgarisation de l'écologie scientifique. Elle croit fondamentalement en l’être humain et met tout en œuvre pour lui permettre de rencontrer la nature, lui révéler les paysages méditerranéens et contribuer à une réflexion sur la citoyenneté.
Dès la maternelle, L'association des Ecologistes de l'Euzière prône les découvertes concrètes par une démarche scientifique de terrain, active et une alternance des approches. Les animateurs mettent en avant les impacts positifs et fondateurs des temps d'apprentissage en extérieur au contact direct des objets d'études. Les interventions en salle sont des compléments des études de terrain. Mais aussi et surtout ils militent pour le plaisir d'apprendre.

Dans ce cadre là, une approche autour du géocaching, avec un public de collégiens, des enfants de 10 à 16 ans, semblait très adaptée, elle permet notamment de faire le lien entre des disciplines naturalistes (botanique, géologie, faune, évolution du vivant) et les nouvelles technologies.


Ce projet autour du Géocaching est mené dans des collèges en zone d'éducation prioritaire, avec des élèves suivant des apprentissages adaptés. Du début à la fin, il est construit avec l’équipe d’enseignants. Les actions doivent servir les objectifs pédagogiques des établissements.

Objectif premier du projet
Faire sortir des adolescents ou pré-adolescents en utilisant les nouvelles technologies.

Objectif secondaire
Réaliser des recherches sur des thématiques scientifiques.

Pour en savoir plus sur le Géocaching, cette « chasse au trésor numérique», cet article est fait pour vous


Déroulement de l'opération

7 séances sont organisées avec les élèves pour mettre en œuvre le projet Géocaching. Certaines séances sont sur le terrain, d'autres en salle.
Les Ecologistes de l'Euzière ont investi dans des téléphones portables (sans carte SIM, mais avec une puce GPS) qu'ils ont mis à disposition des élèves pour mener à bien le projet.

Cette première séance se déroule en salle, elle débute par un "recueil des représentations"
  • Qu'est-ce que pour vous une chasse au trésor ?
  • Qu'est-ce qu'un trésor ?
  • Qui a déjà trouvé un trésor ?

Il est également demandé aux élèves si ils connaissent un coin de nature autour de leur collège. Le lieu identifié sert de zone de terrain pour la seconde séance.
Les animateurs des Ecologistes de l'Euzière créent un fascicule qui comporte plusieurs caches sur le terrain identifié précédemment par les élèves.

Les coordonnées d'une cache à l'autre sont cryptées, des énigmes en rapport avec l'environnement et la nature permettent de trouver les coordonnées de la suivante.

Cette séance sur le terrain est aussi l'occasion d'identifier des centres d'intérêt sur la nature et l'environnement dans lequel se trouvent les enfants.
Les animateurs invitent les élèves à faire la liste de tout ce qu'ils ont pu voir sur le terrain et les questionnent sur ce dont ils souhaitent parler dans leurs caches. 7 groupes se forment sur les thématiques suivantes :
  • les mollusques,
  • les plantes,
  • les roches,
  • le paysage,
  • traces et indices,
  • les animaux rampants et
  • le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Des fiches de synthèses sont mises à disposition des élèves pour faire remonter leurs besoins pour décrire la thématique de leurs caches.
Les animateurs des Ecologistes de l'Euzière apportent aux collégiens des ressources (livres, revues, matériel scientifique...) afin de "nourrir" les groupes pour qu'ils rédigent des textes de présentation des caches et écrivent des énigmes.
Création informatique des caches : nom / coordonnée GPS / résumé / photo / indice
Les élèves choisissent aussi le contenant de leur cache et un objet à mettre à l'intérieur.
Sur le terrain, les élèves posent leurs caches et prennent des photos.
Ce temps en extérieur est l'occasion de les initier à l'usage du GPS.
Cette dernière séance est l'occasion de faire une restitution de l'ensemble des caches.
Comme deux classes ont pris part au projet, elles ont eu l'occasion de découvrir les caches l'une de l'autre.

image 7f59aae0c4b64035837d744bc376b827.jpg (0.8MB)
image a50aec75002c499aa7dec71aa1d5112d.jpg (0.4MB)
image cfdc48bfd77f4221908611fc540d0726.jpg (0.5MB)









Les caches réalisées par les élèves ont été publiées sur le site https://www.geocaching.com/
Compte tenue de la difficulté de les publier en ligne sur le "site officiel", ce sont les animateurs des Ecologistes de l'Euzière qui l'ont fait (pour retrouver les caches du projet, cherchez l'utilisateur : geocachpedaCL (exemple de cache L'Orchidée sauvage).
L'intérêt de cette mise en ligne, est la visibilité apportée aux travaux des élèves, qui peuvent en être fier aux vues des commentaires laissés par les géocacheurs !
Cependant, la mise en ligne comporte des limite du fait de certaines règles qu'impose le jeu (ex : "Votre emplacement doit se trouver au minimum dans un rayon supérieur de 161m d'une autre cache") qui rendent la restitution du travail sur ce site compromise.

image Geocaching.jpg (54.5kB)

Remonter le temps à Villevieille

Mener un projet autour du Géocaching avec des CM1/CM2


Dans le cadre du projet de valorisation du patrimoine à travers le Géocaching mené sur le territoire du Pays de Sommières, le Collectif des Garrigues a souhaité travailler avec un public scolaire, des CM1 / CM2, qui seront accompagnés pour créer leur propre parcours. L'intérêt est qu'à cet âge, les enfants commencent à être autonome avec des outils technologiques, ils ont travaillé sur la localisation dans l'espace et commencent à avoir de bonnes compétences rédactionnelles.


Objectif premier du projet
Faire découvrir la richesse du patrimoine des garrigues qui entourent les enfants

Objectif secondaire
Introduire des notions de cartographie participative

Déroulement de l'opération

5 séances sont organisées avec les élèves pour mettre en œuvre le projet. Certaines séances sont sur le terrain, d'autres en salle.
Chaque séance dure une 1/2 journée pour les enfants, les temps de terrain mobilisent le Collectif des Garrigues sur la journée entière.

Cette première séance se déroule en extérieur, l'objectif est de faire découvrir le géocaching aux enfants à travers la pratique d'un parcours pré-établi sur leur village. Elle permet aux élèves de découvrir les règles de cette chasse au trésor et l'usage du GPS.

Cette séance débute toutefois en salle par un petit "recueil des représentations" autour des questions suivantes :
  • Qui habite à Villevieille ?
  • Qui a des parents qui sont allé à l'école de Villevieille ?
  • Qui a déjà visité le Château de Villevieille ?
  • Qui sait ce qu'est une capitelle ?
  • Qu'est-ce que c'est que le patrimoine ?
  • Est-ce que vous pouvez citer 3 éléments du patrimoine de Villevieille ?

Pour permettre aux élèves de vivre au mieux cette expérience, la classe est divisée en 4 groupes (2 le matin et 2 l'après-midi) accompagnés par 1 animateur du Collectif des Garrigues et l'institutrice pour l'un, 1 animateur du Collectif et un référent patrimoine pour l'autre. L'institutrice étant directrice de l'école, une décharge lui permet de se rendre disponible pour ce projet.

Le Collectif des Garrigues dispose de 2 tablettes et 2 smartphones à mettre à disposition des élèves.

Le livret conçu pour faire découvrir le géocaching aux élèves :Initiation.pdf (0.4MB) Il est réalisé à partir de caches déjà existantes sur le village.
L'objectif de cette seconde séance est d'introduire les notions de cartographie participative auprès des plus jeunes, de les inviter à s'interroger sur le support qui leur permet de faire cette chasse au trésor.

Nous débutons par une introduction :
  • Retour d’impressions sur la précédente journée en extérieur,
  • Quel outil nous a permis de trouver les caches ?
  • Sur les tablettes ou le téléphone, qu’est-ce qui m’a permis de savoir où j’étais ?

Atelier de travail pour la matinée autour de l'observation d'une carte pour se localiser :
A partir d'un fond de carte OpenStreetMap de la zone que nous avons parcouru pour la chasse au trésor, nous demandons aux enfants

  • Entourer en bleu l’école sur la carte.
  • Quel est le nom de la rue de l’école ?

  • Faire une croix rouge à la place des 4 caches que vous avez trouvé.
  • Dessiner le parcours pour aller de l’école aux 4 caches.
  • Quelle distance parcourue ?
  • Par rapport à l’école, dans quelle direction se trouve la dernière cache ?

  • En regardant mieux la carte, qu’est-ce que vous identifiez : (faire la légende de la carte)
  • Est-ce qu’il manque des informations concernant votre village sur la carte ? Comment corriger ces informations ?
Cette dernière questions permet d'inviter les élèves à s'interroger sur la mise à jour des cartes et l'intérêt d'OpenStreetMap qui peut être complété par tout le monde

Voici le support créé pour alimenter ces questions :Travail sur carte.pdf (6.0MB)
La séance se termine par la présentation de l'outil "Note" d'OSM https://www.openstreetmap.org/relation/391413
Pour préparer cette séance de terrain, l'animatrice du Collectif des Garrigues a rencontré le référent patrimoine de la commune de Villevieille avec qui ils ont identifié sur le terrain une dizaine de points d'intérêt où emmener les élèves sur le village :

See full screen



Le temps de terrain s'est déroulé en deux demi journées, les enfants devaient s'organiser en groupes et faire à tour de rôle un relevé GPS, écrire ce qu'ils ont retenu d’intéressant sur chaque élément du patrimoine et prendre des photos.

Entre la précédente séance et celle-ci les enfants se sont organisés en binôme pour écrire un texte sur un des points d'intérêt présenté alors.
Chaque groupe à lu son texte de présentation à la classe, qui à la suite d'un vote, en a retenu 5.

A partir des 5 points d'intérêt retenus, les élèves ont reformé des groupes plus grands et ont travaillé sur l'écriture d'énigmes se rapportant à chaque cache.

A la suite de cette séance, l'institutrice a finalisé l'écriture des textes, le choix des photos et l'écriture d'énigmes qu'elle a envoyé à l'animatrice du Collectif des Garrigues. C'est elle qui a mis en forme tout les éléments pour créer un livret qui sera le guide pour faire ce parcours de géocaching :
Geocaching_Villevieille_v1.pdf (0.6MB)
Pour clôturer ce projet, les élèves ont présenté leur parcours à leurs parents, aux élus et autres habitants de la commune ainsi qu'au grand public à l'occasion d'une soirée d'inauguration du parcours. Ce temps est important pour valoriser leur travail.


image DSCN4014.jpg (3.0MB)
image DSCN4017.jpg (3.0MB)
image IMG_20170223_161246335_HDR.jpg (2.4MB)

Je développe un projet pédagogique autour de la cartographie


Et si vous mettiez en évidence le patrimoine autour de l'école avec l'aide de la cartographie ?
En quelques séances de 2-3h, avec l'aide de vos élèves, réalisez une carte des points d'intérêt du village, du quartier.
Une façon de découvrir les outils cartographiques numériques (pas exclusivement Openstreetmap), les données cachées sous la carte, de collecter des infos de terrain (photos, vidéos, textes) pour les rendre visible à tous sur une carte et pourquoi pas créer une balade découverte interactive !

Durée : 6 à 8 demi-journées d'animation + la préparation
💪 Complexité : EXPERT / CONFIRME / DÉBUTANT
🧑‍🤝‍🧑 Public concerné : Animateur.trice de collectif Enseignant.e / actuer.trice de jeunesse
image BANDEAU_ECOLES.png (0.4MB)

Temps, matériel, publics, supports


Ce projet vous permet d'aborder avec votre classe de 5ème (CM2) - 6ème primaire
  • des notions cartographiques notamment numériques
  • des notions autour du droit de propriété et d'usage des données cartographiques
  • des notions de patrimoine et de mise en valeur de celui-ci
  • des notions numériques de part l'usage d'un site web "wiki" pour mener ce projet.

Ce projet se déroule à travers une plateforme web "wiki toute prête" reprenant à la fois
  • les déroulés pédagogiques et
  • les outils numériques
pour créer une carte numérique reprenant les points d'intérêt du village, du quartier.

Il est conçu pour être mené par vous seul. Vous pouvez évidemment adapter complétement les déroulés pédagogiques.

Bien que le projet soit "numérique", il n'est pas nécessaire d'être une école numérique pour mener ce projet.
Si vous avez un ordinateur et un projecteur, cela sera suffisant. Bien sûr, la possibilité d'avoir l'un ou l'autre ordinateur en plus et/ou des tablettes aidera à partager le travail.
Peut-être même, si vous êtes ok avec ça, pourriez -vous laisser certains élèves amener leur gsm pour une ou deux séances ( prendre des photos, enregistrer une vidéo... )
Il n'y a pas de connaissances en informatique particulières à maîtriser.
Si vous savez surfer et envoyer un mail, vous devriez vous en sortir !

Sauf contexte particulier, l'idée est d'explorer les abords directs de l'école, il ne faut donc pas prévoir de sorties en bus.

Le déroulé pas à pas


Ceci est une proposition de découpage du projet en animation d'environ 2-3h à répartir sur l'année.
  • Séquence 1 : Découvrir et lancer le projet
  • Séquence 2 : C'est quoi la cartographie collaborative
  • Séquence 3 : On récolte quoi sur notre carte ?
  • Séquence 4-5-6 : C'est parti : on collecte (sur le terrain)
  • Séquence 7 : Présentons notre travail
  • Séquence 8 : Une balade guidée

Les séquences 7 et 8 sont facultatives mais vivement souhaitées car gratifiantes
Les séquences 4-5-6 sont identiques et peuvent être dupliquées à l'envie !

Pour réaliser ce projet et créer l'espace privé pour votre classe, rendez-vous ici
Filter :  Agent  Animateur  Collégiens  Elu  Elus  Enseignant  Enseignement  Environnement  gatienbataille  Géocaching  Nature  Pédagogie  Primaire  Sigiste