Exemples d’activités avec des élèves : Carte sonore de Casablanca

Description : Le projet est un travail scolaire, résultat d’une action pédagogique pilote intitulée « Tous cartographes » portée par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et le lycée Lyautey de Casablanca durant l’année scolaire 2014-2015.

L’objectif du projet est de réaliser une cartographie sonore de la ville de Casablanca puis d’engager les élèves dans un travail de réflexion et de création artistique à partir des fragments sonores recueillis.

Le projet a permis de mener un travail transdisciplinaire et inter-degré. Une vingtaine de classes, de la maternelle à la terminale, ont participé à ce projet qui s’est étalé d’octobre 2014 à mai 2015.
Il a permis aux élèves de mieux connaître Casablanca et ses différentes fonctions (administratives, économiques, culturelles…), bref de se réapproprier leur espace urbain et d’habiter vraiment la ville !

Description détaillé du projet :

Le projet présenté est un travail scolaire, résultat d’une action pédagogique pilote intitulée « Tous cartographes » portée par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et le lycée Lyautey de Casablanca durant l’année scolaire 2014-2015.

L'objectif du projet est de réaliser une cartographie sonore de la ville de Casablanca puis d'engager les élèves dans un travail de réflexion et de création artistique à partir des fragments sonores recueillis.

Le projet a permis de mener un travail transdisciplinaire et inter-degré. Une vingtaine de classe, de la maternelle à la terminale, ont participé à ce projet qui s’est étalé d’octobre 2014 à mai 2015.
Il a permis aux élèves de mieux connaître Casablanca et ses différentes fonctions (administratives, économiques, culturelles…), bref de se réapproprier leur espace urbain et d’habiter vraiment la ville !

Le son en géographie a souvent été étudié de façon négative, au travers notamment de la réalisation de cartes de bruits ou de nuisances sonores. Ces dernières années, de nombreux chercheurs en sciences sociales (géographe, sociologue, anthropologue...) s'intéressent au son comme « révélateur des liens de territorialités entre la société et son espace » (Joël Chételat, géographe).

En partant de ce postulat scientifique, l'objectif pédagogique du projet est double. Il s’agit dans un premier temps de capter la signature sonore de Casablanca, c'est-à-dire l'ensemble des sons qui caractérise au mieux la ville et ainsi de donner aux élèves une idées des paysages sonores de Casablanca. Puis, dans un second temps, de travailler sur les représentations que les élèves ont de leur ville.

1ère étape du projet
La collecte des sons : le paysage sonore de Casablanca tel qu'il est.
Chaque élève, ou groupe d’élèves, a dû aller sur le terrain enregistrer des ambiances sonores de la ville selon un protocole précisé à l’avance par les enseignants. Pour chaque son enregistré, les élèves devaient rédiger un texte descriptif avec la date, l’heure, le lieu et la description du son.

2ème étape du projet
La réalisation d’une production à partir d’un son : le paysage sonore tel qu'il est perçu.
Le deuxième temps du projet vise à montrer comment le paysage sonore est perçu, vécu par les élèves en fonction de leur sensibilité.

Dans ce but, les fragments sonores enregistrés durant la 1ère étape sont ensuite proposés à d’autres classes sans aucune indication. Les élèves doivent ainsi réaliser une production artistique à partir du son qu'ils entendent, un fragment sonore « brut », pour laisser libre cours à leur créativité, leur imaginaire.
La consigne a été la suivante : à partir de l'extrait sonore proposé, dessine, écris ou dis ce que tu entends.
Auteur de cette ressource : mmerlet@lyceelyautey.org
Cette ressource intéresse : animateur scolaire, animateur - porteur de projet citoyen
Type de ressources : Expérience inspirante, Outil numérique, Méthodologie / guide
Complexité d'usage : intermédiaire
Cette ressource est : ne sais pas le statut de cette ressource
Personne qui propose cette ressource : Frédéric CAMBESSEDES