Une carte libre du monde

La cartographie participative, c'est un peu "wikipedia à la sauce cartographique". OpenStreetMap, logiciel libre de cartographie, a permis à des milliers de personnes de cartographier "le monde" et de faire de cette carte un "bien commun" sur lequel chacun peut s'appuyer pour développer des innovations sociales.




En gros c'est google maps quoi ! Non pas vraiment ;-) Une carte par et pour la communauté

Les cartes IGN

image Capture_decran_20171212_a_140835.png (49.9kB)
Lien vers: http://www.ngi.be/topomapviewer/public?lang=fr&level=9&mapcenter=%7B%22x%22%3A577423%2C%22y%22%3A645709%7D&layers=%7B%22autoMap%22%3Atrue%2C%22baseMaps%22%3A%5B%5B%22cartoweb_topo%22%2C100%5D%5D%2C%22aerialMaps%22%3A%5B%5D%2C%22overlayMaps%22%3A%5B%5D%7D&
Principes de fonctionnement
Sources des données
  • Les salariés de cet organe de l'état
  • Les données fournies par les services publics
Financement :
  • Public et privé (ventes des cartes)

Les cartes Google


Principes de fonctionnement
Sources des données
  • La communauté des utilisateurs
  • Les robots google
Financement :
  • Privé

Les cartes OSM


Principes de fonctionnement
Sources des données
  • La communauté des utilisateurs
  • Les données libres fournies par les services publics
Financement :
  • Privé via une fondation


OpenstreetMap : pour des données vraiment accessibles

Bien que réalisées avec de l'argent public ou par les apports de la communauté, la plupart des cartes ne permettent pas l'utilisation des données qui la composent.
Le plus souvent, les utilisateurs ont accès à des rendus, des images, des services mais ne peuvent eux même avoir accès à la ressource cartographique et ce, même s'ils sont les "déposants" de la ressource.

Ainsi l'agence cartographique publique d'Angleterre, l'Ordnance Survey, conserve le droit de reproduction à son profit, alors qu'elle est financée par ses principaux utilisateurs, les contribuables britanniques.

C'est ce constat qui a poussé Steve Coast à créer OpenStreetMap

L'activité déployée pour OpenStreetMap s'inscrit dans le courant de la culture libre, qui préconise les logiciels les plus ouverts possibles.

La plupart des utilisateurs souscrivent à l'idée d'empêcher l'appropriation définitive par des organismes commerciaux de biens dont l'ensemble de la communauté a besoin




Un projet fou mais qui fonctionne !




D'une idée un peu folle émise en 2004, (en bref : "je vais cartographier le monde, qui m'aime me suive !"), le rêve est devenu réalité en 2014.

En seulement 10 ans, la quasi totalité du globe est cartographié sur OpenStreetMap.

Ce projet n'aurait pu aboutir sans le "pouvoir de la communauté" et du travail collaboratif.

Car OpenStreetMap c'est :
- Plus de 4.490.994 d'inscrits dans 251 pays
- Plus de 220 membres actifs chaque jour (3000 par mois) en France soit plus de 150 000 noeuds créés chaque jour. (>40 en Belgique publiant plus de 10 000 points chaque jour)
- Mise à jour permanente des données
- Un Wiki et des listes de discussion
- Des logiciels créés chaque jour
- Des rencontres internationales et locales.
- Des communautés locales


Un projet sans fin !

La cartographie est un travail jamais terminé.
Chaque jour, à côté des données pour lesquelles il existe un tag officiel, de nouveaux types de tags sont crées pour permettre l'ajout de données (hauteur des trottoirs, couleurs des toitures, type de végétation...). Sur OpenStreetMap, il n'y a aucune limite à l'ajout de données dans la base de données, ce qui laisse à chacun l'opportunité d'aller jusqu'au niveau de détails souhaités.
La procédure : je peux tout encoder ! S'il existe un tag officiel, je l'utilise, si pas je crée le tag et le soumets à la communauté pour validation et intégration dans la liste des tags officiels



Mais les données sont vraiment libres ?

Oui c'est le coeur même du projet !
Pour cela il s'appuie sur les licences ouvertes suivant les principes suivants :
  • Chacun peut contribuer, selon son niveau, moyennant une simple inscription sur le site.
  • Aucun contrôle à priori mais une validation à posteriori par la communauté
  • Des licences ouvertes offrant à TOUS des données géographiques libres et gratuites

Ce qui signifie (en français) que chacun :
- est libre de copier, distribuer, transmettre et adapter les données, à condition qu'il crédite OpenStreetMap et ses contributeurs.
- doit faire mention « © les contributeurs d’OpenStreetMap ».
- est libre de faire usage même commercial des données
- ne peut s'approprier les données

Pour en savoir plus sur l'usage qui peut être fait des données => http://www.openstreetmap.org/copyright

Le choix de cette licence ouverte implique une vigilance de la part des contributeurs

Violation des droits d’auteur


Nous rappelons aux contributeurs d’OSM qu’ils ne doivent jamais ajouter de données provenant de sources protégées par le droit d’auteur (copyright) ou des droits voisins (par ex. Google Maps ou des cartes imprimées) sans autorisation explicite de la part des détenteurs de ces droits.

Les données qu'on encode dans openstreetmap doivent donc être
  • ouvertes, visibles, objectives, vérifiables

Si vous pensez que des données ont été ajoutées à la base de données OpenStreetMap ou à ce site en violation des droits d’auteur, veuillez vous référer à notre procédure de retrait de données ou notifiez-nous directement à travers notre formulaire en ligne.



Mais les données sont vraiment fiables / précises ?


Ca pourrait paraître étonnant mais les données sont d'une grande fiabilité ! Pourquoi ?
  • car les contributions sont volontaires du fait de gens motivés soucieux de la qualité de leurs contributions
  • car les contributeurs insèrent le plus souvent des données proches de chez eux dont ils ont une parfaite maîtrise (expert de leur quartier)
  • car la facilité d'ajout ou de modification de la carte permet aux contributeurs de maintenir la carte à jour, avec toujours les derniers détails (position des bornes à incendie...)
  • car la communauté "corrige" en permanence les ajouts via notamment des outils de détection automatique des "erreurs"



Contenus : CC BY SA Cooptic Belgique

Qu'allons-nous faire ce matin ?

Nous vous proposons d'enrichir la carte d'Antoing pour y rendre ses commerces plus visibles.
Actuellement, la carte est comme ceci. Peu de commerces y sont présents.

image antoingavantcarto.png (0.2MB)

Les étapes


  • Les consignes (c'est maintenant ;-)
  • Par groupe : balade en ville et prise de notes (30 min)
    • chaque groupe aura une zone dédiée et recevra une feuille de notes et un plan
    • Attention, vous êtes en ville et le code de la route s'applique !
  • Retour en salle et encodage des infos collectées
  • BRAVO, nous avons enrichi la carte (et passé un bon moment ? ;-)


Comment enrichir la carte ?




Notre travail en direct !