:: suivant >>
éditer :: []->

Je suis citoyen

A REVOIR En tant que simple citoyen, une cartopartie peut me permettre de mieux comprendre mon territoire grâce aux regards des autres participants. Je peux aussi monter en compétences au niveau numérique et devenir ensuite moins même contributeur sur OpenStreetMap et ainsi acquérir "du pouvoir" sur la carte collective qu'est OpenStreetMap.

Argumentaire Citoyens

Des usages, des exemples

J'aimerais récolter des données de terrain avec des gens

Une cartopartie est un moment convivial où des acteurs d'un territoire (y compris de simples habitants) peuvent oeuvrer ensemble à l'amélioration des données contenues dans OpenStreetMap. Le plus souvent elle se compose d'une partie en extérieure (recueil des données) et d'une partie en intérieur (encodage des données dans OpenStreetMap)

Quelle plus-value ?

Récolter de la donnée de terrain n'est pas aisé. Cela demande du temps, des moyens et quelques compétences. Le plus souvent, cette récolte est confiée (laissée) aux "experts". Pourtant, les collectifs ou les habitants sont souvent eux aussi experts de leur territoire. Sur le terrain tous les jours, ils sont plus au fait des changements ou des infos "peu visibles" que les experts (souvent "non habitants" de la zone à cartographier).
S'appuyer sur ce savoir local ou sur la force de travail de ces collectifs est gage d'efficacité. Rapidement, des questions légitimes émergent concernant la qualité des données ainsi récoltées. Il faut en débattre sans s'affoler : les services de l'état ou commerciaux ne sont pas plus garants de qualité qu'ailleurs et ne vaut-il pas mieux de la donnée pas 100 % fiable que pas de donnée du tout mais 100% fiable ?
Il semble de plus en plus évident que c'est la combinaison de ces deux approches qui garantit au mieux le développement de services de qualité pour tous.

Ca concerne qui ?